Lectorat chéri, certains d’entre toi m’ayant gentiment fait remarquer que mes vœux de l’an dernier étaient un peu ratés, et probablement par le fait l’année 2010 un peu pourrie, une année de contrition et de convalescence me ramène aujourd’hui ici même où je sais que tu m’attends au tournant du calendrier et où je te promets de faire encore plus fort !

J’espère  que tu sauras apprécier mon application, car je crains qu'une trop grosse contrariété ne risque de plonger de nouveau ce blog dans une longue glaciation très glacée et très longue.

 

Donc, 

 

       jet_chouette_hune_au_trait
bonnet__ne_et_2000_onces

Si par extraordinaire ou excès de champagne tu n'as pas tout tout tout bien saisi (aussi incroyable que cela paraisse) tu peux toujours retourner ton écran...

 

soluce